Réfléchir à l'économie de demain

Réfléchir à l'économie de demain

Publié le 6 Septembre 2019

Les 3 & 4 septembre 2019 se sont tenues à Paris les Universités d’Été de l’Économie de Demain, les UEED.

Organisées par le collectif #Noussommesdemain et produites par le Mouves, Ticket for Change et makesense, elles ont rassemblé de nombreuses entreprises de toute taille, associations, politiques, militants, bénévoles autour de l’économie sociale et solidaire et l’économie à impact.


Presque 40 plénières participatives, tables rondes, workshops, talks pour transmettre, échanger, partager et débattre sur les nouveaux modèles économiques de demain.

Transitions sociales et environnementales étaient à l’honneur.


NOS COUPS DE CŒUR :

- Urgence sociale et écologique : l’économie à impact est-elle la solution ? avec notamment Jean-Marc BORELLO du Groupe SOS et Mathias VICHERAT de Danone

Urgence sociale et écologique


Les concepts à creuser :

  • Rajouter les bilans humain et environnemental au bilan financier

  • Ne pas tout miser sur un seul domaine d’impact (éducation, politique, citoyenneté, RSE, environnement, économie, lien social…) mais plutôt en viser plusieurs pour maximiser les effets

  • Inclure toute la chaîne humaine des actionnaires, aux épargnants en passant par les salariés et les clients dans le développement économique et social de l’entreprise


Les rencontres étonnantes et inspirantes :

  • Jean-Marc BORELLO pour les dizaines de milliers d’emplois en ré-insertion créés dans des domaines très variés, du luxe au restaurant de quartier

  • Mathias Vicherat pour sa conscience que l’état seul ne pourra pas tout changer mais que les entreprises ont aussi leur rôle à jouer


- Créer un écosystème territorial avec notamment Christophe CHEVALIER du Groupe Archer

Créer un écosystème territorial


Les concepts à creuser :

  • Comment travailler main dans la main avec les collectivités locales et les entreprises du territoire pour conserver et/ou re-créer de l’emploi ?

  • Comment réussir à engager et conserver la volonté de coopérer de tous les acteurs du territoire quelle que soit leur taille ou leur structure ?


Les rencontres étonnantes et inspirantes :

  • Christophe Chevalier pour sa volonté sans faille de créer de l’emploi tous ensemble dans une région sinistrée économiquement


- Organisations ré-inventées pour un management et une gouvernance à impact avec notamment Nicolas CHABANNE de C’est qui le patron ? et Gilles VERMOT DESROCHES de Schneider Electric

Organisations ré-inventées


Les concepts à creuser :

  • Faire prendre conscience aux humains qu’ils ont un pouvoir de décision extraordinaire avec leur carte bleue

  • La création d’indicateurs à suivre régulièrement pour savoir si notre organisation est malade (Turn over, alignement humain, contrepouvoirs…)


Les rencontres étonnantes et inspirantes :

  • Nicolas Chabanne pour sa stratégie intuitive avec le No model et sa mobilisation incroyable des consommateurs

  • Gilles Vermot Desroches pour son rappel que malgré une gouvernance partagée, un leader doit rester présent pour donner le cap au navire


- Comment transformer son Business Model ? avec notamment Jean-Noël THOREL de NAOS

Transformer son Business Model


Les concepts à creuser :

  • Comment donner envie de ne pas posséder ?

  • Réfléchir à comment ré-inventer le modèle économique des associations (activités lucratives et activités non lucratives)

  • Comment supporter d’y aller étape après étape face à une situation d’urgence ?


Les rencontres étonnantes et inspirantes :

  • Jean-Noël Thorel pour sa tenacité et son travail de longue haleine pour changer les mentalités étape par étape en emmenant toute sa structure derrière lui et en innovant aussi avec les utilisateurs


- L’entrepreneur de demain face à la nouvelle économie climatique, start-uppeur ou agriculteur ? avec notamment Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État du ministère de la Transition écologique

L’entrepreneur de demain


Les concepts à creuser :

  • Quel équilibre pour inciter à bouger : investir ? taxer ? punir ?

  • S’appuyer sur l’écologie pour se développer économiquement


Les rencontres étonnantes et inspirantes :

  • Emmanuelle Wargon pour sa capacité à vulgariser des concepts compliqués et son écoute de ses interlocuteurs


- Comment assurer un partage équitable des richesses tout au long des chaînes de production ? avec notamment Frédéric LEREBOUR de Lobodis

Partage des richesses


Les concepts à creuser :

  • Comment l’acte responsable et équitable garantit de ne pas créer de nouvelles souffrances ?

  • Comment faciliter le « solidarity sourcing », c’est-à-dire le recensement des prestataires responsables ?

  • Penser une formation aux questions « équitables » pour les acheteurs ?

  • Penser un outil qui valorise autant la marge économique générée que l’impact positif provoqué


Les rencontres étonnantes et inspirantes :

  • Frédéric LEREBOUR pour sa capacité à expliciter de manière pédagogique et systémique la mise en place d’une chaîne de production équitable


- Évaluation d’impact : du rapport d’activité à la triple comptabilité : que choisir ? et notamment l’intervention de Sophie DANLOS de Fermes d’Avenir et Hervé GBEGO de Compta Durable


Les concepts à creuser :

  • Introduire directement dans le bilan comptable les notions de bilan humain et naturel pour visualiser l’impact des décisions du chef d’entreprise s’il supprime, diminue ou augmente les coûts de maintien de son territoire et de ses salariés


Les rencontres étonnantes et inspirantes :

  • Sophie Danlos pour sa volonté que ce bilan remanié serve avant tout au chef d’entreprise pour qu’il soit capable de prendre ses décisions en toute connaissance de cause des impacts globaux

  • Hervé Gbégo pour son travail sur la triple comptabilité et sa capacité de vulgarisation des concepts compliqués


- Changer de regard pour transformer le Monde avec Alice BARBE de Singa et Najat VALLAUD-BELKACEM d’IPSOS

Question migratoire


Les concepts à creuser :

  • Création d’un passeport humanitaire qui permet aux réfugiés de prendre l’avion (200 €) plutôt que de passer par des passeurs (2 000 € + tous les risques encourus)

  • Créer des temps, des relations d’égal à égal dans les rencontres multiculturelles

  • Comment faire bouger l’opinion publique, principal frein aux changements sur les politiques migratoires ?


Les rencontres étonnantes et inspirantes :

  • Alice Barbe et Najat Vallaud-Belkacem pour l’émotion qu’elles ont suscitée en nous sur un sujet aussi délicat que tabou


- La plénière de clôture animée par Audrey PULVAR d’African Pattern avec notamment Christophe ITIER, Haut-Commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale, Dominique CARLAC’H du Medef, Roland LESCURE, Président de la commission des affaires économiques à l’Assemblée Nationale, Jonathan JEREMIASZ du Mouves

Plénière de clôture


Les concepts à creuser :

  • Et maintenant comment on sort de l’entre-soi ?

  • Faut-il donner moins de liberté aux entreprises pour qu’elles se transforment ?

  • Quels outils pour accompagner les entreprises à formaliser leur raison d’être, à mesurer leur empreinte sociale et environnementale ou encore à entrer dans les critères d’entreprise à mission ?


Les rencontres étonnantes et inspirantes :

  • Christophe ITIER et sa demande de sortir de l’entre-soi ! Ici c’est bien, nous sommes entre convaincus, mais quel impact alors ?


NOS INTERROGATIONS ET NOS PEURS SUR CES 2 JOURS :


  • Comment construire une nouvelle économie tous ensemble plutôt que les uns contre les autres ?!!


  • Comment prendre tout le monde en l’état pour construire collaborativement un nouveau modèle plutôt que d’inventer un nouveau modèle entre convaincu « éclairés » et chercher à aller l’imposer pour tous ?


  • Comment sortir de l’entre-soi et ne pas basculer vers un discours fasciste « Nous sommes les plus forts, luttons contre le reste du monde qui n’a rien compris, disséminons nos idées, nous sommes la seule vraie économie de demain » ?


  • Pourquoi se focaliser majoritairement sur la transition environnementale quand des millions d’humains ne savent même pas quoi manger demain ?


  • Comment éviter le « zoo » du social en voulant bien faire mais en oubliant que de s’occuper d’un public en grande difficulté nécessite des compétences de travailleur social et qu’un maillage territorial d’aide sur le terrain existe déjà. Attention à ne pas opposer les travailleurs sociaux aux entrepreneurs sociaux !


  • Comment ouvrir ce type de mobilisation à un panel de participants plus mixte, intergénérationnel et interculturel ?


Voici la restitution en sketchnotes de quelques uns des autres ateliers auxquels nous avons participé durant ces 2 jours !

Introduction Changer de valeurs Innovations sociales et politiques publiques Offres de financement Start-up tech Ville de demain