Qu'est-ce que le mélange des cerveaux ?

Qu'est-ce que le mélange des cerveaux ?

Publié le 22 Mars 2019

Si vous n’êtes pas Mozart, Einstein ou Picasso, misez sur l’intelligence collective ! Et si vous l’êtes, ben aussi en fait !


On compare parfois la vie en société à une grosse ruche. Tout le monde court partout.

Sauf qu’il n’y a aucune synchronisation entre nous !

Nous vivons les uns à côté des autres, et non les uns en lien avec les autres comme les abeilles ou les bancs de poissons qui virent tous ensemble instantanément.


Cependant, cette forme d’organisation collective se trouve de plus en plus mise à mal par la mutation de la société actuelle.

L’accès facilité à la connaissance nous permet de toujours en savoir plus, … ou nous perd.

L’information circule de plus en plus vite.

Bref, tout s’accélère, et l’être humain seul est vite dépassé par ce flux et sa complexité !



Petit retour en arrière, très en arrière !

Le premier à défendre la puissance du collectif, c’est Aristote.

La preuve en image !

Sketchnote Aristote


Selon lui, une foule peut donc produire un rendu de meilleure qualité qu’une élite. Ce phénomène a été appelée plus tard la sagesse des foules.



Et le constat aujourd’hui ?


La 1ère attitude, quand on parle de faire ensemble, est souvent de chercher à se mettre tous d’accord !


Ce qui donne ça :

  • Réunionites aigues sans prise de décision
  • Conflits récurrents générant des frustrations
  • Prise de pouvoir par les plus convaincants
  • Auto-censures
  • Défiance en nous-mêmes, des autres, de l’autorité


Toute une série de pensées meurtrières qui ne font pas avancer le schmilblick !


Sketchnote Pensées meurtrières


Et oui, activer la puissance de ce mélange des cerveaux n’est pas automatique, il faut des méthodes et des outils !


On s’y plonge ?!!


Nous vous proposons ici une méthode gagnante à chaque coup, certes pas facile à initier, déroutante au début mais qui s’acquière vite quand on y a goûté une fois.


2 leitmotivs :

  • Confiance !
  • Oui, oui, oui, oui, oui !


Ces 2 règles d’or et leurs corollaires sont décrits sur ce sketchnote :


Sketchnote Mélange des cerveaux


Et en détails :


Pourquoi la confiance ?

Pour que nos cerveaux soient efficaces, ils doivent se laisser transporter et ne pas chercher à contrôler.

Comme dans un voyage organisé, vous suivez le guide à travers la ville, les paysages, les visites. Et à la fin seulement, vous pouvez vous dire si vous avez apprécié ou non.

Mais pendant tout le voyage, vous ne vous demandez pas pourquoi votre guide vous emmène là, pourquoi cet ordre. Vous le suivez et vous vous laissez surprendre par ce qu’il va vous montrer et vous raconter.


Et le oui, oui, oui, oui, oui me direz-vous ?

C’est venu après un stage de théâtre d’improvisation.

Une bonne improvisation ne fonctionne que si tous les participants accueillent la répartie des autres sans se poser de questions !

Sinon, ça crée des blancs, des troubles, des rictus et au final, ça bloque l’histoire qui finit par tourner en rond et s’achève avec un meurtre ou une grosse engueulade inintéressante.



Si on applique les principes d’intelligence collective au projet, ça permet de démultiplier le rendu final.

Tous les cerveaux ont rebondi ensemble, tous les cerveaux ont mélangé leurs idées, tous les cerveaux ont exploité plein de chemins plus ou moins déroutants, pour en trouver un vraiment intéressant à la fin.

Seul de notre côté, nous finissons par tourner en rond comme en impro. Nous avons besoin des autres pour ré-amorcer la machine régulièrement.

Et c’est la puissance du résultat final, la capacité incroyable de tous ces cerveaux à sortir une solution poussée qui est le plus impressionnant.

Mais pour cela, il faut lâcher prise et se laisser embarquer dans le voyage sans censure et avec une confiance totale dans l’animateur.


Et comme la perfection n’est pas de ce monde, si vous attendez que tout le monde soit beau, gentil et parfait, vous serez tout le temps déçu !

Alors oui, toutes les idées ne seront pas folichonnes, mais il faut savoir les accueillir, supporter d’être un peu déçu, et plutôt chercher à faire avec ce que l’autre nous a donné !


L’imperfection, c’est l’occasion d’améliorer sans cesse !


Ah oui dernier point. Comme vous embarquez aussi dans le cerveau de vos voisins, que vous ne connaissez pas forcément, vous allez régulièrement être dérouté, frustré, apeuré.

C’est tout à fait normal, vous partez en exploration dans plein de cerveaux inconnus qui n’ont pas du tout la même façon de penser que vous, la même histoire.

Il faut apprendre à supporter ces peurs et ces angoisses. Vous allez même finir par les apprécier et pour les plus accros, les rechercher pour l’apothéose finale !



1 seule condition pour que la méthode fonctionne : avoir un animateur aguerri !

Comme pour votre guide de voyage, s’il ne vous embarque pas dans son histoire, vous aurez beaucoup de retenue et de défiance, à tort, et l’expérience finale sera un peu, voire beaucoup décevante.



Alors, êtes-vous prêts à vous laisser embarquer et à être surpris par la puissance du collectif, de l’optimisme et du oui systématique ?!!